Kamertic - Intégration des TICs dans l'Enseignement

Kamertic - Intégration des TICs dans l'Enseignement

LEÇON 2 : NOTIONS D’OBJETS ET UTILISATION DES INSTRUCTIONS EN JAVASCRIPT

Leçon 2 : Notions d’objets et utilisation des instructions en JavaScript

 

INTRODUCTION

 

    La programmation est un exercice rigoureux qui demande une attention particulière du programmeur. Ce dernier doit en effet être capable de manipuler sans erreurs les objets ainsi que les instructions du langage qu’il utilise. La manipulation du JavaScript ne déroge pas à cette rigueur.

 

   I. NOTION D’OBJET EN JAVASCRIPT

 

De manière simple et basique, un objet peut être considéré comme un contenant dans lequel on peut ranger une ou successivement plusieurs valeurs utilisées par un programme en cours d’exécution.

En JavaScript, les noms d’objet peuvent être aussi longs que l'on désire, mais doivent répondre à certains critères :

ü  un nom d’objet doit commencer par une lettre (majuscule ou minuscule) ou un "_"

ü  un nom d’objet peut comporter des lettres, des chiffres et les caractères _ et & (les espaces et les tirets ne sont pas autorisés!)

ü  Les noms d’objet ne peuvent pas être des mots réservés du langage.

Exple correct :    Surface ;   peri_metre ; montantHT  Note1 ;

Exple incorret :   peri-metre ;  demi perimetre ;  1Note ;

 

1- Les constantes

a) Définition :

 Une constante est un objet repéré par son nom, pouvant contenir une seule donnée, qui ne pourra pas être modifiée lors de l'exécution du programme.

b) Déclaration

Elle se fait à l’aide du mot clé Const.

 

Syntaxe : Const <nom objet> = <valeur> ;       Exemples : Const taux_TVA = 0.1925 ;     Const PI = 3.14 ;
2- Les variables

a) Définition :

      Une variable est un objet repéré par son nom, pouvant contenir des données, susceptibles d’être modifiées lors de l'exécution du programme. Ainsi, une variable permet de stocker de l’information qui changera au fur et à mesure du déroulement du programme.

b) Déclaration des variables

       La déclaration de variable n’est pas obligatoire en JavaScript. Qu’on la déclare ou pas son type est implicite, et sera connu dès qu’on l’initialise (affecte une première valeur à la variable). On peut donc créer des variables et les initialiser de la façon suivante :

  • déclaration explicite (se fait à l’aide du mot clé VAR) sans initialisation    Exemple1 : Var note ;
  • déclaration explicite et initialisation      Exemple2 : Var note = 12.5 ; Var nom = ’’Fabien’’;
  • déclaration implicite (sans le mot clé VAR) et initialisation.     Exemple3 : annee = 2012 ; nom = ’’Fabien’’;
3-L’objet « new »

L’objet new est utilisé avec le mot clé Var pour créer d’autres types d’objets manipulés par JavaScript.

  • Exemple1 : Var dateJour = new Date( ) ; // Cette ligne crée un objet Date contenant la date du jour.
  • Exemple2 : Var un_tableau = new Array(5) ; // cette ligne crée un tableau (objet Array) de 5 éléments.

II. LES TYPES D’OBJET DE BASE

    Il existe trois (03) types de base manipulés par le JavaScript :

1-Les types numériques

    Il n’y a pas de distinction explicite entre entier, réels, décimaux ou hexadécimaux. C’est la valeur assignée à l’objet qui définit la catégorie du nombre.

Exemples :Var a = 2 ;        // exple de définition d’une variable entière

Var moyenne = 11.87 ;    // exple de définition d’une variable réelle

Couleur = 0xFFFFFF ;      // exple de définition d’une variable hexadécimale

 

2.Le type chaine de caractère

Une chaîne de caractère est, comme son nom l'indique, une suite de caractères entre simples cotes ou entre guillemets.

Exemples : nom = ‘jiba’ ;  ou bien   nom = ‘’jiba’’;  Var message = ‘ Bonjour tout le monde !’ ;
3. Le type booléen

     Un booléen est une variable spéciale servant à évaluer une condition. Une variable booléenne peut donc posséder deux valeurs : vraie (true) ou fausse (false).

Exemple : Var positif = True ;
Remarque très i : lorsqu’une variable est déclarée de façon explicite sans affectation, elle est de type chaîne de caractères par défaut.
4. Conversion des types

Le JS utilise régulièrement deux fonctions pour effectuer la conversion des types :

  • La fonction parseInt( ) : elle permet de convertir une variable en nombre entier.
Syntaxe : parseInt(chaine) Exemple : parseInt(“23AZer”) et parseInt(“23”) ; //ces deux instructions retournent le nombre 23.
  • La fonction parseFloat ( ) : elle permet de convertir une variable en nombre
Syntaxe : parseFloat(chaine) Exemple : parseFloat("24.568Bonjour38"); //cette instruction renvoie le nombre 24.568

Remarque : Pour que les fonctions parseInt( ) et parseFloat( ) retournent un nombre, la chaine passée en paramètre doit commencer par un caractère valide c'est-à-dire les chiffres [0-9] ou le préfixe hexadécimal 0x, et/ou les caractères +, -, E ete. Dans le cas contraire ces fonctions retourneront la valeur NaN (Not a Number).

 

III. LES INSTRUCTIONS DE BASE

 

Une instruction est une opération élémentaire, interprétée et exécutée par un processeur. (Notons que le processeur peut être un humain, un automate ou un ordinateur).

Le JavaScript distingue trois (03) types d’instructions de base :

1-Instruction d’affectation

Cette instruction est matérialisée par = (le symbole d’égalité) et permet d’attribuer une valeur ou le résultat d’une expression à une variable.

Exemple : x = 3 ; y = 2*x + 1 ; t = x + 4*y ;    x vaut 3, y vaut 7, t vaut 31 après exécution des trois instructions dans l’ordre donné.
2-Instruction de lecture (ou d’entrée)

     Cette instruction permet de récupérer les informations saisies par l’utilisateur et de les stocker dans les variables. Pour cela on utilisera la méthode prompt.

Syntaxe : nom_variable = prompt(“texte à afficher ici”)   Exemple : ageEleve = prompt(“tapez votre age”) ;  

/* dans cet exemple, la valeur saisie au clavier par l’utilisateur est stockée dans la variable ageEleve */

 

3.Instruction d’affichage (de sortie ou d’écriture)

Pour afficher du texte en JavaScript on peut utiliser la méthode write ou la méthode alert

Syntaxe :document.write(”mon texte”) ;   ou    alert(”mon texte”)  

Exemple : alert(”c'est facile la Terminale !”) ;

Lorsqu'on veut afficher le contenu d'une variable(on ne met pas les doubles cotes("") -->document.write(ma_variable)    ou   alert(ma_variable)

Exemples récapitulatifs

Exemple 1 : affichage d’un message à l’écran

<HTML>

<HEAD>

<TITLE>mon code </TITLE>

</HEAD>

<BODY>

<SCRIPT language="Javascript">

alert("Bonjour tout le monde !");

</SCRIPT>

</BODY>

</HTML>

 

Exemple 2 : lecture, affectation et affichage

<HTML>

<HEAD>

<TITLE>mon script</TITLE>

</HEAD>

<BODY>

<SCRIPT language="Javascript">

alert("CALCUL DU PRODUIT DE DEUX NOMBRES!");

var a;

var b;

var p ;

a=prompt("entrer la valeur de a");

b=prompt("entrer la valeur de b");

p=a*b;

alert("le produit vaut: "+p);

</SCRIPT>

</BODY>

</HTML>

 

 

Règles générales :

R1 : le langage JavaScript prend en compte la casse, cela signifie qu’il fait la différence entre un nom de variable écrit en minuscule et le même nom écrit en majuscule ou contenant des majuscules.

(Exemple : ageEleve ≠ ageeleve ;   prix ≠ Prix ;  note ≠ NOTE)

R2 : Par convention, chaque instruction s’achève par un point-virgule (noté ; ). Il est par ailleurs possible d’écrire plusieurs instructions séparées par des points-virgules sur une même ligne, bien que cette pratique ne facilite pas la lecture du code (Voir Exemples récapitulatifs).

R3 : Les commentaires qui tiennent sur une ligne commencent par "//" et ceux sur plusieurs lignes par "/*" et finissent par "*/".

Exemple :

  • // Voici un commentaire sur une ligne
  • /* voici un exemple
un exemple de commentaires
sur trois lignes */


13/10/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Enseignement & Emploi pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres